8 avantages à faire sa garde-robe soi-même

faire garde-robe soi-même

Avant d’apprendre à coudre, je trouvais incroyable ce que des amis pouvaient effectuer par eux-mêmes en couture. Je me disais que ca rendait aussi bien que ce qu’on pouvait acheter, voire mieux parce que c’était des vêtements originaux et de qualité. Ca me faisait rêver et je me disais que j’aimerais bien aussi pouvoir faire ma propre garde-robe? Avoir ses vêtements faits selon ses goût et être fier de porter ce que l’on a fait de ses propres mains. Réduire notre consommation de vêtements en prenant le temps de les faire et en se contentant de ce dont on a besoin. Voici les 8 avantages qu’il y a à faire sa garde-robe soi-même.

1. En faisant sa garde-robe soi-même, on économise

Je ne sais pas si c’est le premier argument qui vient en compte, mais en tous les cas il a son importance. En faisant sa garde-robe soi-même, on économise de l’argent. Tout d’abord parce qu’on va produire moins (ça prend du temps mine de rien la couture!) et du coup on va réduire notre dressing. Ensuite en calculant le prix du tissu au mètre et ce que l’on va pouvoir faire avec, on s’en sort pas trop mal. Avec les restes de tissus on peut également faire des accessoires, des vêtements pour enfants et les utiliser pour customiser d’autres vêtements. Si vous comparez le prix entre le tissu bio pour faire un sweat et le prix final d’un sweat en coton bio acheté en magasin, vous allez voir une différence de prix allant parfois de la moitié.

apprendre couture soi même

Par rapport au sweat que vous achèteriez à moindre prix dans les magasins de fast-fashion, vous économiseriez aussi. Car en plus d’avoir bonne conscience, vous vous retrouvez avec un sweat de meilleure qualité qui tiendra sur le long terme. Donc pas besoin d’en racheter un autre peu de temps après. Ce qui nous amène à la deuxième raison.

2. On entre dans un principe de consommation slow, on consomme moins

Si vous avez déjà commencé à coudre, vous savez bien que pour coudre un vêtement ça peut prendre parfois des heures. Du coup on perd vite le courage de s’y mettre. C’est tellement plus simple d’acheter un t-shirt tout fait, même deux voire trois, pourquoi s’embêter. Sauf qu’au final on n’a pas besoin de 36000 t-shirts. Apprendre à moins consommer pour mieux consommer. Choisir la qualité plutôt que la quantité. Certes en faisant sa garde-robe soi-même on passe du temps à confectionner le vêtement, mais ce temps, on le perd de toute façon à faire les magasins ou surfer dans les magasins en ligne.

3. On limite notre empreinte carbone

Ca vous a pris du temps de coudre ? ?Mais vous pouvez au moins avoir la bonne conscience que votre robe n’a pas fait le tour du monde. Elle est respectueuse de l’environnement quant à sa fabrication. Votre empreinte carbone est ainsi diminuée et les conditions de travail sont améliorées (hey oui, la main d’oeuvre c’est vous !).

Le hic c’est encore la fabrication du tissu et son transport. Là encore il y a des alternatives. On peut très bien prendre les chutes de tissus qu’il y a parfois dans les merceries. On peut également jeter un oeil dans les stocks de tissus dormants. Chez nous il y a toujours de vieux tissus (surtout des draps) que l’on n’utilise plus et qui peuvent très bien servir pour réaliser sa garde-robe. Si les motifs sont un peu passés et vieillots, ou si le tissu est tâché, pourquoi ne pas rafraîchir avec une teinture textile naturelle. On peut ensuite choisir des tissus Made in France certifiés GOTS avec des matières naturelles. Cela augmente un peu le budget, mais encore une fois c’est pour la bonne cause. On peut aussi s’amuser à upcycler de vieux vêtements qui traînaient longtemps dans notre placard sans être portés.

4. On choisit la forme de ses vêtements

Coudre soi-même sa garde-robe, c’est aussi choisir la forme des vêtements que l’on veut. On ne nous impose pas une collection. On peut ainsi avoir des vêtements à notre goût sans chercher des heures après. Tout dépend du niveau de couture. Pour les plus expérimentés on peut faire soi-même ses patrons ou recréer des vêtements que l’on a déjà en les copiant. On peut ainsi fabriquer des habits en fonction de notre morphologie et adapter plus facilement. Sinon il y a beaucoup de sites web ou de magazines proposant des modèles très sympas pour se faire une belle garde-robe.

chemise-été-garde-robe

5. On choisit ses tissus

Le choix des tissus et des matières est incroyable. Seulement il faut bien faire attention à bien choisir le type de tissu en fonction de ce que vous allez coudre. Pour celles et ceux qui n’ont pas la possibilité d’avoir un magasin de tissus à proximité, des sites web proposent de très belles collections et parfois il y a la possibilité de demander des échantillons. C’est toujours bien de pouvoir choisir la couleur de son tissu et toucher la texture avant de l’acheter. Bien sûr pour minimiser notre impact il est préférable de choisir des tissus certifiés, fabriqués en Europe dans des bonnes conditions de travail et respectueux de l’environnement.

choix-tissus-garde-robe

6. La fierté et prendre confiance en soi

Faire soi-même c’est aussi avoir un résulat concret de notre travail. Lorsque quelqu’un vous dit “c´est toi qui l´a fait? “, on peut répondre fièrement “oui, oui“ ! Pour nous même, c’est un moyen de prendre confiance en soi et de voir ce que l’on est capable de faire. Il peut y avoir des râtés et du coup on perd courage. Mais avec un peu de persévérence on ne peut que s’améliorer. Et puis si la couture vous fait le même effet qu’à moi, cela devient une nouvelle addiction. Quand on est tombé dedans on a du mal à en sortir et on recommence.

7. En faisant sa garde-robe soi-même, on apprend la couture

En se lançant dans la création de vêtements, on n’ose peut être pas au début de peur de tout râter. Peur de couper dans le tissu en pensant que ça sera irrécupérable si c’est mal coupé. Bonne nouvelle quand on coud, on peut découdre. Ce qui fait que si la couture est mal faite vous pouvez recommencer. Si vous avez mal coupé le tissu, c´est pas grave au pire vous pouvez le réutiliser pour autre chose ou improviser avec un autre tissu. C´est là que se révèle tout votre talent. La couture demande beaucoup de patience, de techniques à connaitre. Mais une fois qu’on les a en mains, on peut se sentir fier d’avoir progressé.

apprendre la couture pour faire sa garde robe

8. On développe sa créativité

Quand on fait sa garde robe soi-même on doit choisir le type d’habits en fonction de notre morphologie et le tissu qui peut aller avec le modèle. En faisant déjà ce travail, on crée des pièces uniques qui nous ressemblent. Lorsqu’on fait des erreurs, on apprend à modifier et ajouter éventuellement des détails pour rendre le vêtement encore plus original. En customisant de vieux vêtements on y met également une petite touche de notre créativité. On cherche l’inspiration et on trouve plein d’idées pour modifier, transformer, arranger.

Faire sa garde-robe soi-même, oui mais pour qui ?

Même si on débute en couture, rien n’empêche de faire ses vêtements soi-même. Il y a beaucoup de modèles accessibles. On peut s’entraîner sur des pièces basiques. Si on a des enfants, on peut déjà commencer par leur faire des modèles. Comme on dit: “c´est en forgeant qu’on devient forgeron“, donc plus vous ferez de la couture, plus à l’aise vous serez pour faire des habits plus compliqués.

Pour ma part je vous avouerais quand même que je fais quelques écarts. Je ne couds pas ma lingerie par exemple (je commence quand même à faire mes petites culottes !). Et oui il ne faut pas se blamer de ne pas savoir tout faire, mais déjà faire un petit peu c’est déjà un grand pas. Il existe également des cours pour coudre sa garde-robe. C’est parfait pour débuter et se lancer dans la confection de ses vêtements.

Alors ça vous a convaincu ? Maintenant vous êtes prêt(e) à vous lancer dans la confection de votre garde-robe ? Bien entendu, on ne va pas se reprocher de ne pas faire tous ses vêtements. Si vous arrivez déjà à faire une petite partie, c’est déjà le geste du colibri qui améliore votre manière de consommer et rend votre garde-robe plus durable.

L'article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager :)

2 Replies to “8 avantages à faire sa garde-robe soi-même”

  1. Bonjour et merci pour ces astuces instructives !
    L’année dernière, j’ai créé une garde-robe capsule pour ma petite fille.
    Cette année, j’ai conservé le plus possible de l’année dernière, quitte à ajouter des bandes de tissu sur les côtés et sur le bas, et à customiser avec des paillettes et des perles, pour donner une touche de nouveauté !

    1. Merci pour ton commentaire Cora.
      C´est super de pouvoir faire la garde-robe pour ta fille, la customiser c´est encore mieux ! C´est vraiment une bonne idée d´agrandir et d´ajouter des éléments sur le vêtement, surtout si c´est son pull préféré par exemple ;). Tu es vraiment très créative.

Laisser un commentaire